Accueil

Pour le site

Gabon/Culture

Aucun commentaire Actu-culture


l’artiste Kantin Minko passé pour mort.

Le samedi 12 février courant a bien fait sursauter les cœurs des fans et sympathisants de la musique de l’artiste gabonais Kantin Minko; l’annonce de son décès a innondé la toile, un fake news qui donne tout de même matière à réflexion.

Kantin Minko serait décédé, deux(2) jours après, beaucoup continuent de prendre la nouvelle au sérieux. Celle-ci est partie d’un compte Facebook privé, lequel annonçait la mort de l’artiste. Il aurait fallu plusieurs interventions des acteurs du milieu artistique locale pour convaincre la toile du contraire.

Qu’en est-il exactement ? Selon une source proche du concerné, Kantin Minko souffrirait d’une maladie jusqu’ici non identifiée par les hôpitaux, et même de la médecine traditionnelle. La même source nous confiera d’ailleurs que les parents du malade l’auraient emmené jusqu’au Cameroun dans le souci de trouver un traitement adéquat à son mal, en vain.

Depuis trois (3) ans, l’auteur du titre mythique « Nkomegane » ne serait plus celui que le public gabonais a tant apprécié, en solo comme en featuring. Par discrétion semblerait-il , que les parents du concerné ne laissent aucune possibilité ni à sa famille culturelle, ni à toutes autres personnes souhaitant le rencontrer de le faire, l’artiste malade serait donc complètement coupé du monde. Pourquoi la nouvelle de son décès a t-elle surgi ce samedi 12 février ? Seul le responsable de la publication pourrait nous en dire plus, nonobstant le fait que ladite publication ait été supprimée peu de temps après. L’on pourrait retenir que Kantin Minko est encore du monde des vivants, malgré cette pathologie qui à en croire notre source semble mystérieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.